Speak or not to speak : l’apprentissage de l’anglais indispensable ?

0

anglais_indispensable_articleDans le top 5 des formations publié dans notre infographie sur les tendances 2014, l’anglais remporte largement la palme d’or. L’occasion pour nous de revenir sur les raisons d’un tel engouement pour la langue de Shakespeare.

Le mandarin et l’espagnol sont certes les langues les plus importantes au monde en termes de locuteurs natifs, l’anglais n’en reste pas moins la langue la plus répandue. 79 pays en ont fait leur langue officielle, parmi lesquels figurent en tête de liste les Etats-Unis, l’Inde, le Pakistan, le Nigeria, le Royaume-Uni, les Philippines ainsi que le Canada. Lingua franca* des temps modernes, particulièrement au sein des institutions internationales, l’anglais  apparaît parmi les langues officielles de l’Union Européenne, des Nations Unies et de l’OTAN pour ne citer que quelques exemples. Par ailleurs, elle est majoritairement adoptée comme seconde langue, notamment en Norvège, Suède, Allemagne, au Danemark, ou encore aux Pays-Bas. Au total, c’est plus d’un milliard de personnes qui parlent anglais à travers le monde.

Un champ d’opportunités plus large

La maîtrise de l’anglais ouvre de multiples opportunités, que ce soit dans un cadre professionnel ou dans un contexte plus ludique. D’une part, elle facilite votre embauche au sein d’une entreprise, voire votre expatriation à l’étranger. En effet, elle constitue un véritable atout pour une société multinationale en favorisant les rapports avec vos propres collaborateurs, vos partenaires et clients.  Mais au-delà de son aspect opérationnel, elle démontre également votre capacité à mobiliser vos propres ressources ainsi qu’à vous engager dans un travail de longue haleine. D’autre part, elle permet de vous ouvrir plus aisément à d’autres cultures et de partir à la conquête du monde en simplifiant largement vos échanges lors de vos voyages touristiques.

Un accès à la connaissance facilité

Les médias d’aujourd’hui tels qu’internet, la télévision et la presse constituent un véritable puits de savoirs. Ces sources d’informations sont en revanche en anglais pour la plupart. A titre d’exemple, 55% des pages internet sont écrites en anglais, tandis que le russe, qui arrive pourtant en deuxième position dans le classement des langues les plus utilisées sur internet, n’affiche qu’un faible score de 6%. La connaissance de l’anglais est, par conséquent, indispensable à l’exploration des ressources intellectuelles mondiales.

L’anglais est donc la langue qui offre le meilleur retour sur investissement (temps et efforts). Lecteurs non-anglophones : speak or not to speak, la question ne se pose plus. Il est temps de se mettre à l’anglais…

*Langue auxiliaire de relation utilisée dans les ports de la Méditerranée entre l’époque des croisades et la fin du XIXe s. https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/lingua_franca/47264

A propos de l'auteur

Adiscos Formations propose des formations professionnelles sur-mesure et éligibles au CPF, via un réseau de 4000 formateurs présents partout en France.

Laisser un commentaire