Gérer la démotivation de ses collaborateurs

0

demotivation_salaries_articleLes salariés sont essentiels au maintien de l’activité de toute entreprise, d’où la nécessité de porter une attention particulière à leur bien-être et de maintenir leur motivation au beau fixe.  

« Diriez-vous que votre motivation diminue ? ». A cette question posée à 8 800 salariés européens, les Français sont 38% à avoir répondu par l’affirmative selon le baromètre Edenred-Ipsos 2014. Un constat inquiétant auquel nombre d’entreprises peinent à faire face, faute de stratégie efficace. Une hiérarchie mécontente du désengagement de ses collaborateurs est une hiérarchie qui n’a pas su trouver les moyens de les motiver. Se remettre en question et revoir sa façon de considérer ses salariés et, plus largement, de traiter les problèmes, voilà une étape par laquelle elle doit passer dans son cheminement vers l’épanouissement de ses collaborateurs.

Identifier, comprendre et analyser

La gestion de la démotivation est un processus en plusieurs étapes qui démarre par l’identification des problèmes et la compréhension de la situation. Une productivité décroissante, un repli sur soi, un absentéisme inhabituel et des retards à répétition sont les symptômes d’un désinvestissement qu’il ne faut pas négliger, d’autant plus qu’ils impacteront irrémédiablement les profits de la société.
S’ensuit l’analyse des causes possibles justifiant la perte de motivation. Les raisons du désengagement d’un salarié sont multiples, du manque d’évolution professionnelle et de reconnaissance à l’absence de leadership, en passant par l’insécurité de l’emploi, les rapports médiocres entre collaborateurs ou encore des conditions de travail difficiles.

Des solutions adaptées

Encourager le travail d’équipe, communiquer, faire participer les salariés aux bénéfices, soigner la qualité de vie au travail, ou encore connaître son équipe sont autant de façons d’y remédier. A chacun d’adopter celle qui répondra au plus près aux besoins de ses collaborateurs. Le teambuilding a par exemple des répercussions positives sur l’environnement de travail en favorisant les interactions entre collaborateurs, autrement impossibles dans un cadre professionnel stricto sensu.
L’instauration d’une communication basée sur la confiance et la transparence permet quant à elle d’accroître l’engagement de tous vis-à-vis de l’entreprise et de susciter en eux un sentiment d’existence et de considération.
Il peut également s’avérer nécessaire de sensibiliser les salariés aux performances de l’entreprise en leur fixant des objectifs réalistes et ambitieux et en leur garantissant une gratification en retour. Ils se verront ainsi d’autant plus impliqués dans le succès de l’entreprise que leur propre réussite y sera intimement liée.
Par ailleurs, si les salariés d’une entreprise passent un temps déraisonné à travailler, leur productivité risque d’en pâtir. Victimes de fatigue et de surmenage, ils redoubleront d’efforts pour atteindre les objectifs, s’engageant ainsi dans un cercle vicieux dans lequel l’absentéisme sera leur seule échappatoire.
Enfin, analyser les forces et faiblesses de ses collaborateurs, comprendre leurs objectifs professionnels, développer leurs compétences et leur rôle au sein de l’entreprise sont autant de facteurs qui permettront d’alimenter la motivation de chacun.

Garder ses collaborateurs motivés impactera non seulement la productivité de chacun, et plus généralement celle de l’entreprise, mais contribuera aussi à créer une dynamique émulative au sein du groupe. Le tout est de comprendre pour mieux agir.

A propos de l'auteur

Adiscos Formations propose des formations professionnelles sur-mesure et éligibles au CPF, via un réseau de 4000 formateurs présents partout en France.

Laisser un commentaire